Piscine : comment choisir une assurance efficace ?


L’été arrive, votre piscine est presque prête, elle n’attend que vous et vos proches pour de joyeuses après-midis de plaisir. Vous désirez en profiter l’esprit tranquille ? C’est le moment de la faire assurer. En effet, cette nouvelle installation n’est pas couverte par les clauses d’une garantie habitation classique. Il va donc falloir mettre en place une police adaptée.  Vous désirez prémunir votre piscine au mieux ? Sachez qu’il va falloir prendre en compte plusieurs facteurs avant de négocier avec votre conseiller.

Les paramètres d’une assurance « piscine »

amenagement piscine

La sécurité d’autrui est primordiale, si la piscine est un espace de détente et de loisirs, c’est aussi un univers dangereux, où les accidents sont courants. Vous devez en tenir compte et vous préserver avec ce qui constitue le socle de l’assurance, à savoir la responsabilité civile qui prendra en charge tout dommage physique survenu à un tiers.

La piscine est un bien, vous devez donc en sécuriser l’intégrité contre d’éventuels accidents ou dégradations. La garantie « Dommage » est pensée à cet effet.

Si vous faites construire, il convient de vous prémunir en cas de malfaçon ou de défaut quelconque ; l’assurance « dommages-ouvrage » a pour but de couvrir ce type de dégât et de prendre en charge les réparations.

Vérifiez que l’entrepreneur qui va effectuer les travaux est lui-même assuré : la couverture « parfait achèvement » le contraint à prendre en charge tout dysfonctionnement signalé dans l’année suivant l’installation ; la « décennale » prolonge cet impératif sur dix ans ; quant à la biennale, elle couvre même la piscine que vous auriez mise en place, et intègre les pièces de remplacement.

Par ailleurs demandez au constructeur s’il est lui-même garanti, cela afin de vous prémunir en cas de malfaçon.

La position de l’assureur

piscine jardin amenagement

Point essentiel à connaître, jamais un professionnel ne garantira une piscine qui n’est ni aux normes, si sécurisée en conformité avec la loi. Vous devez donc lui prouver que votre installation est adéquate si vous voulez qu’il vous garantisse. Photographies, factures, devis, attestations de l’entreprise, produisez les documents qui font foi d’un espace convenable et sûr.

La piscine se situant à l’extérieur de votre foyer, l’assureur la considère comme faisant partie des dépendances, du jardin. Aussi elle n’est pas garantie par une multirisques habitation de base. Il faudra donc conclure une extension dédiée spécifiquement. Les assureurs possèdent des produits taillés sur mesure pour ce besoin.

Qu’il s’agisse d’une piscine hors sol ou d’un bassin creusé, avertissez votre conseiller, il vous orientera vers la couverture consacrée spécialement aux risques propres à ce nouvel investissement. Précisez les dimensions, le type de modèle, les équipements de sécurité que vous comptez installer, cela afin de calculer au mieux le coût final, les cotisations à verser, ainsi que la franchise.